Articles

Voyage vers...


VOYAGE VERS LA RECONCILIATION (15'13)
Un film de Sami TIGHARGHAR

Un regard des algériens qui ont connu ou n'ont pas connu cette guerre, quelle vision ont-ils de la France et des français ? Rahim REZIGAT, acteur de la guerre d'Algérie s'est battu depuis plusieurs années pour le rapprochement des deux peuples (algériens et français), dans le but de bâtir un fraternité et une mémoire partagée. Rahim nous conduit dans le Sahara à Ghardaïa.

____________________________
Article de Rahim REZIGAT

France-Algérie : Le temps de la réconciliation

Depuis sa création en mars 1991, l’Association de Promotion des Cultures et du Voyage (APCV) a engagé un travail de mémoire notamment sur l’histoire franco-algérienne et tout particulièrement sur la période coloniale dont l’objectif est d’apporter un éclairage, sans parti pris ni esprit revanchard en direction du public en majorité franco-algérien.

Ce travail consiste avant tout à transmettre une histoire partagée sur la colonisation et ses périodes restées occultes comme les événements tragiques de Sétif le 8 mai 1945, date de la libération de la France avec la participation de l’armée d’Afrique dont les soldats algériens engagés aux deux guerres 1914-1918 et 1939-1945. A cela s’ajoute le drame des algériens assassinés, jetés dans la Seine et blessés, victimes de la répression policière féroce dirigée par le préfet Papon du Gouvernement présidé par le Général Charles de Gaulle lors de la manifestation pacifique du 17 octobre 1961 contre le couvre-feu raciste imposé à l’appel du FLN (Front de Libération Nationale).

Ce travail s’est traduit par l’organisation d’expositions, de rencontres-débats, colloques, projection de films, de spectacles, de balades et de voyages sur des lieux de mémoire à Verdun en hommage aux soldats des ex-colonies et au Château d’Ambroise, lieu de détention de l’émir Abdelkader, ennemi et ami de la France. La loi du 23 février 2005, reconnaissant les bienfaits de la colonisation, a provoqué la guerre des mémoires, même partiellement abrogée suite à la grogne d’une grande partie d'historiens.

Depuis, deux forums se sont tenus sur le thème de la réconciliation entre les deux peuples en septembre 2006 et 2012. Cette série de rencontres mémorielles a permis la co-production, entre l’APCV et La CATHODE, d’un film documentaire "Voyage vers la réconciliation" et réalisé par Sami TIGHARGHAR. Il a donné la PAROLE aux Algériens à l’occasion de la troisième édition d’un marathon international organisé par l’Agence EVENTOS à Ghardaïa (Algérie) en avril 2012. Ce film documentaire sur fond de belles photos des villes et du désert du M’Zab a réuni plusieurs témoignages d’hommes et de femmes en majorité d’algériens, tout âge, des régions d’Algérie sur cette question de la réconciliation.

Rahim REZIGAT*, ancien militant de la Fédération de France du Front de Libéraion Nationale (FLN) et ex-détenu dans les camps de détention du Larzac (Aveyron) et de Thol Bourg-en-Bresse (Ain) pendant la guerre d’Algérie est l’auteur des questions favorisant cette libre parole. Avec ce film, les deux associations APCV et La CATHODE apportent leur contribution à la réconciliation entre les deux peuples français et algérien pour une meilleure compréhension mutuelle et par là de meilleurs rapports avec les français et algériens d’origine des deux rives.

*Actuellement Président de l’APCV

www.apcv.org
www.lacathode.org

Lien site APCV : France-Algérie 50 ans